03/06/2017

Voyage 2017/2

Pour la suite, on voyage un peu au hasard en direction de la cote bretonne ,et au gré des villages,ces vieilles églises pleines de charme...

IMG_0115.JPG

 Cherchez l'intrus..

IMG_0116.JPG

 

  IMG_0126.JPG

 

Plaisir du temps de midi au bord de la mer...

IMG_0117.JPG

 

       IMG_0118.JPG

 

 IMG_0120.JPG

  

IMG_0122.JPG   

Sur la boucle du retour,voici le chateau de Kerjean,a Saint Vougay (Finistere) 

La forteresse de Kerjean se dresse au cœur d’un parc de 19 hectares. Cet espace naturel venait à l’origine renforcer l’image de richesse véhiculée par l’architecture hors normes du château.

IMG_0136.JPG

 

 

Aujourd’hui, trois éléments témoignent de la puissance seigneuriale : un colombier de 9 mètres de diamètre, à l’entrée du domaine (jusqu’à la Révolution française, seules les familles nobles étaient autorisées à en faire construire), des poteaux de justice (le seigneur de Kerjean pouvait exercer la haute justice sur ses terres, c’est-à-dire prononcer les peines capitales, et donc condamner à la pendaison) et une fontaine près de l’étang. Un élégant puits à trois colonnes reflète par ailleurs le goût des batisseurs de l'époque pour l'art italien de la Renaissance.

IMG_0137.JPG

 

    À la fin du 16e siecle, la Bretagne, et en particulier le Léon, traverse une période faste : l’agriculture et le commerce sont florissants, grâce aux cultures de céréales et de lin, et la fabrication de toiles, vendues sur toute la façade de l’Europe, depuis les ports de,Morlaix ,Landerneau et Roscoff . C’est dans ce contexte de prospérité économique que la famille Barbier fait construire sa demeure sur ses terres, à Saint-Vougay, une commune située à mi-chemin entre Lesneven et saint pol-de-Leon . À la place de l’ancien manoir, elle fait ériger une forteresse, surpassant toutes les demeures nobles de la région : le château de Kerjean

IMG_0139.JPG 

IMG_0141.JPG  

En 1618, la famille Barbier demande à Louis XIII que le domaine de Kerjean soit érigé en marquisat. Le roi, qui considère le château comme l’une des plus belles demeures de France, accède à la requête des propriétaires. Quelque peu délaissé au 17e siecle, l’édifice retrouve son éclat avec les successeurs des Barbier, les Coatanscour. Dans la seconde moitié du 18e, Suzanne Augustine de Coatanscour, épouse de François-Gilles de Kersauzon, y reçoit la noblesse léonarde dans un cadre luxueux. Mais la révolution française met un terme à ce prestigieux train de vie : la marquise de Coatanscour est arrêtée, emprisonnée à Brest et guillotinée...

« Dernière châtelaine de Kerjean (aucun des enfants du couple ne survécut longtemps), elle se renferma dans sa demeure qu'elle tint continuellement sur le pied de guerre, faisant garnir les remparts et les tours de couleuvrines et d'engins de défenses ; les ponts-levis étaient relevés tous les soirs au son de la cloche et les clefs du château déposées à la fin du jour au chevet de son lit. Elle fut l'orgueilleuse princesse des dernières années de la Monarchie, mais elle sut aussi se faire aimer des pauvres dont elle ne cessa de secourir les misères et qui gardèrent, comme ses serviteurs, le pieux souvenir de ses bienfaits. Elle fut arrêtée dans son château, condamnée à mort et guillotinée à Brest le 27 juin 1794

IMG_0143.JPG

 

IMG_0144.JPG

 

 On continue le périple,toujours via les petites routes du pays,les quelles sont jalonnées de ces petits cimetières aux vieilles pierres sculptées avec art...Nous sommes a Bodilis( Finistere)

IMG_0150.JPG

 

 

  IMG_0151.JPG

 

  Et comme dans bien des cas,a coté de l'église,un café.... :)

IMG_0153.JPG

 

 Nous voila de retour en Normandie,ou on croise le château de Vendeuvre...

IMG_0159.JPG

 

Construit entre 1750 et 1752 sur les plans de Jacques-François Blondel, Vendeuvre est l'exemple d'une maison de campagne du milieu du 17e, une maison des champs selon les termes de l'époque.

IMG_0160.JPG

 

Il est ouvert au public depuis 1983 et abrite le musée du mobilier miniature , première collection au monde de mobilier miniature, une collection de niches a chien, et d'animaux de compagnie ; l’enfilade de salons est un bel exemple de l'art de vivre au 17 e siecle dont témoignent aussi les cuisines de la même époque. Dehors, le château est agrémenté de jardins d'eau « surprise » et d’une grotte aux coquillages.

PCUNOR014FS00071_2.jpg

 

 

Petit coin d'eau,d'ombre et de verdure en bord de route...

IMG_0164.JPG

 

  IMG_0168.JPG

  

Dernière étape,du moins en photos,le château de Crevecoeur-en Auge

IMG_0180.JPG Miraculeusement préservée, cette petite seigneurie médiévale du Pays d’Auge est unique. Entourée d’eau, elle a conservé son plan d’origine, en deux parties : La haute cour avec son logis construit sur une motte artificielle et protégée par des fortifications du XIIe siècle ; la basse-cour, où se réfugiaient les villageois en cas d’attaque, avec sa chapelle du XIIe siècle, sa ferme, son colombier et sa grange à pans de bois du XVe siècle.

IMG_0182.JPG

 

 

 IMG_0183.JPG

 

 

 IMG_0184.JPG

 

 

 IMG_0172.JPG

 

 

 IMG_0173.JPG

 

 

 IMG_0174.JPG

  IMG_0177.JPG

 

 

 

 

 IMG_0178.JPG

 

 

IMG_0190.JPG

Des reconstitutions médiévales sont organisées en juillet /Aout

IMG_0192.JPG 

IMG_0193.JPG

 

Voila fin de ce petit voyage de 9 jours,a la météo changeante,mais dieu merci pas a des températures trop élevées,ce que nous ne supportons plus trop bien tous les deux ... 

La prochaine destination devrait etre Biarritz mais avant cela il me faudra faire changer la courroie de distribution de notre monture,ce qui ne va pas arranger les finances... 

A bientôt pour de nouvelles aventures ! 

IMG_0121.JPG

 

15:59 Écrit par phil | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Superbe suite...

Écrit par : Chantal | 03/06/2017

Répondre à ce commentaire

super chouette votre périple :)
merci pour le partage
bisous ☺

Écrit par : nays | 05/06/2017

Répondre à ce commentaire

Je choisis ce matin de commenter ce billet ! Vous avez fait un joli périple, et encore une fois à Crèvecœur en Auge vous étiez tout près de chez moi, et je suis même certaine que vous êtes passés à Lisieux sur le chemin du retour !
Belle journée, bisous !
Cathy

Écrit par : CathyRose | 06/06/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.